Calebasse sacrée

Calebasse sacrée

Ce récipient se nomme une calebasse. En fait, il s’agit d’un fruit provenant de la plante lagenaria siceraria. Il est cultivé en bordure du fleuve Niger au Mali. Le fruit est principalement dédié à être séché une fois mûr et volumineux. Une fois séché et les graines retirées, il peut être utilisé comme bol. La culture des calebasses ou des gourdes date de l’époque préhistorique. En ce qui concerne l’ablution, il s’agit d’une purification rituelle par l’eau. L’eau est un symbole de pureté dans plusieurs religions, dont les trois religions monothéistes: judaïsme (mikveh), christianisme (baptême), islam (avant les prières).

Numéro d'accession : 2006.0153

Date de fin de production : 1997

Date de fin de service : 1997

Source : Don Biosphère, Environnement Canada

Matériaux : Fruit, calebasse

Fonctions/usages : Une calebasse est un récipient pour l'eau. Ici, elle sert plus précisément aux ablutions quotidiennes des musulmans avant les prières.

Principe de fonctionnement : Cinq fois par jours, avant la prière, les musulmans doivent se laver avec une eau pure, selon un rituel précis.

Découvrez les articles en lien avec cet artéfact