Conduite porteuse rouge

Conduite porteuse rouge

La forme étonnante de cette conduite n’est pas fortuite. Il s’agit d’une fabrication spéciale par la Chaire en eau potable IRSNG de l’École polytechnique de Montréal pour l’analyse du biofilm et la corrosion sur la paroi interne des conduites du réseau de distribution. Les nombreux boulons qui hérissent le contour de la conduite sont conçus pour être dévissés et avoir un accès direct avec une portion de la paroi interne de la conduite à des fins d’échantillons. Ces échantillons permettent l’étude de la corrosion et de la résistance du réseau de distribution. Ces conduites étaient ajoutées dans le réseau d’aqueduc accompagné d’une vanne de contrôle pour contrôler le débit d’eau lors de la prise des échantillons.

Numéro d'accession : 2003.0112

Date de fin de production : 1990

Source : Ville de Laval

Fabricant : Fabrication artisanale pour la Chaire en eau potable IRSNG de l'École polytechnique de Montréal

Matériaux : Fonte

Municipalité d’utilisation : Laval

Fonctions/usages : Utilisé dans un contexte de recherche par la Chaire en eau potable IRSNG de l'École polytechnique de Montréal pour analyser le biofilm et la corrosion sur la paroi interne des conduites d'aqueduc du réseau de distribution de Ville de Laval.

Principe de fonctionnement : Placés à divers endroits dans le réseau de distribution d'eau potable de la Ville de Laval, ces tronçons de conduites, modifiées pour permettre le prélèvement de petits échantillons de conduites, servaient à analyser différentes caractéristiques chimiques et microbiologiques du biofilm présent sur la paroi interne de la conduite. Leur utilisation permettait en outre de tester et d'identifier les meilleures stratégies pour diminuer la corrosion des conduites. En réalité, le prélèvement des échantillons s'est avéré très difficile durant le projet de recherche, car la corrosion externe de la conduite porteuse empêchait de dévisser les petits échantillons.

Découvrez les articles en lien avec cet artéfact