Pompe manuelle

Pompe manuelle

La pompe manuelle, également appelée « pompe à bras » permet la collecte de l’eau souterraine. Ce genre de mécanisme avec un bras opéré manuellement est le même que pour les pompes antiques.

Numéro d'accession : 2003.0057

Date de fin de production : 2003

Source : Don du Musée d’archéologie et d’histoire de Montréal

Matériaux : Fonte

Fonctions/usages : Pomper et refouler l'eau d'une source d'eau souterraine vers la surface. Élément structurant d'un puits.

Principe de fonctionnement : Pompe où l'eau est aspirée et refoulée par le jeu d'un piston étroitement ajusté dans un corps cylindrique muni de clapets. En agitant le bras de la pompe de haut en bas, elle active un piston à l'intérieur du corps cylindrique de la pompe pour faire un mouvement de va et vient. Ce mouvement à l'intérieur de la pompe créer une dépression de l'air lorsque le piston monte, entraînant l'eau souterraine à remonter vers la pompe. Un petit système de clapet dans la pompe s'assure de maintenir l'eau aspirée l'eau dans la pompe pour qu'elle puisse s'écouler directement à partir du bec verseur.

Découvrez les articles en lien avec cet artéfact