Tronçon de conduite en bois ville de Trois-Rivières

Tronçon de conduite en bois ville de Trois-Rivières

Tronçon de conduite provenant de l’aqueduc en « bois de sapin » construit dans le chemin public du rang de la Banlieue à Trois-Rivières, en 1901. Avant l’arrivée d’une des premières usines de filtration d’eau au pays en 1924, la ville de Trois-Rivières était dotée d’une station de pompage appelée « usine élévatoire d’eau » ainsi que d’un système d’aqueduc pour cette « usine élévatoire ». Un premier réseau a été instauré en 1872 et était construit en bois par l’entreprise privée, la Compagnie d’aqueduc des Trois-Rivières. Cette première tentative s’avère infructueuse et c’est seulement quelques années plus tard qu’un nouveau réseau est mis en place et qui finalement, s’étend à toutes les zones habitées qu’au début du 20e siècle.

Numéro d'accession : 2007.0225.1-4

Date de fin de production : 1900 c

Date du début de service : 1900 c

Date de fin de service : 1930 c

Source : Prêt de la Ville de Trois-Rivières

Matériaux : Sapin

Municipalité d’utilisation : Trois-Rivières

Fonctions/usages : Sert à transporter l’eau potable et convoyer l'eau potable vers la destination choisie par la formation d'un réseau d'aqueduc. L'embouvetage de plusieurs conduites de nature similaire conduit à l'aménagement d'un réseau de distribution.

Principe de fonctionnement : L’eau potable était distribuée par gravité dans le réseau d’aqueduc composé de tuyaux fabriqués à l'aide de tronçons d'arbres évidés. Celui-ci était visiblement dégradé.

Découvrez les articles en lien avec cet artéfact