Les milieux humides: les reins de la nature

Les milieux humides: les reins de la nature

Quel serait l’impact pour votre corps de perdre un rein? Cet organe si important filtre le sang, élimine les déchets provenant de la transformation des aliments et des substances nocives, régule la tension artérielle et sécrète certaines hormones. [1]

Faisons l’exercice de comparaison avec le rôle des milieux humides pour nos plans d’eau : ceux-ci freinent et filtrent l’eau avant son arrivée dans les plans d’eau, purifient et recyclent les polluants organiques et même inorganiques, « régularisent le régime hydraulique [2] »  et enfin ils produisent et nourrissent une biodiversité exceptionnelle. Ces joyaux naturels permettent de recharger les eaux souterraines, de freiner l’eutrophisation des lacs, de réduire l’érosion des berges, de capturer le carbone, de capter les surplus des eaux provenant des alentours en plus de réduire la baisse des niveaux des eaux de surface dans les périodes de sécheresse [3].

La croissance exponentielle du développement urbain et agricole leur laisse bien peu de place. Les gens veulent devenir riverains à tout prix. Ainsi, ces milieux humides sont remplis, leur eau est canalisée, comme s’il fallait l’envoyer le plus rapidement possible en aval pour ne pas avoir à la gérer, ne laissant ainsi aucune place à la biodiversité qu’on y retrouvait.

Nouveau développement = revenus additionnels pour les municipalités. La fiscalité municipale est ainsi faite… Historiquement, les milieux humides n’ont pas fait le poids contre ces développements au niveau financier. Plus de 85% de la superficie des milieux humides en zones agricole et urbaine aurait disparu dans la grande région de Montréal. [4]

Cependant, on se rend maintenant compte avec les nombreux coups d’eau qui causent des inondations, l’apport important de sédiments dans les plans d’eau et la perte de biodiversité dans nos cours d’eau que ces milieux humides jouaient bien leur rôle : un rôle primordial. Les coûts sociaux et financiers de les avoir éliminés sont énormes. De nombreux sinistrés des inondations de 2017 et 2019 peuvent en témoigner. La qualité de l’eau de nos cours d’eau en souffre grandement.

Les milieux humides donnent au cours d’eau un espace de liberté qui lui permet de gérer les pluies torrentielles liées aux changements climatiques sans inonder les résidences. Ces pluies qui souvent s’additionnent à la fonte des neige au printemps n’ont plus de place où aller sans ces milieux humides. Elles provoquent des débordements d’égouts, des surverses, inondent les champs d’épuration et libèrent des quantités importantes de bactéries dans l’environnement.

Le 2 février est la Journée Mondiale des zones humides. Ces sites naturels remplis d’eau pendant de longues périodes jouent un rôle insoupçonné dans l’équilibre de l’écosystème. En transition entre le monde aquatique et terrestre, ces habitats très fréquents au Québec jouent un rôle essentiel dans la préservation de l’eau. Il est primordial de prioriser leur protection afin de conserver les nombreux avantages qu’offrent ces zones naturelles non-seulement pour le bénéfice de la nature, mais aussi pour celui de l’homme.

Comment les protéger

Heureusement, le gouvernement québécois demande aux Municipalités Régionale de Comté d’élaborer un Plan régional des milieux humides et hydriques en vue de les protéger et mandate les organismes de bassins versants (OBV) de réaliser une planification par bassin versant.

Bien évidemment, pour la gestion de l’eau, beaucoup de solutions sont proposées. Il est important de préserver les habitats essentiels des hautes terres, de conserver les arbres morts à proximité de ces habitats ainsi que de réduire ou même d’enrayer l’utilisation de pesticides et d’engrais qui affectent la qualité de l’eau [5].

La plus grande menace de ces lieux demeure à ce jour le drainage causé par le développement immobilier, les activités agricoles et plusieurs autres projets d’envergure publique [6].

Il est crucial que les mesures de protection soient respectées dans un effort commun afin d’assurer la préservation de ces milieux qui, en plus d’enjoliver nos paysages, contribuent à un équilibre écologique majeur.

Encourageons ensemble nos élus et les propriétaires terriens à leur préservation en ce Jour mondial des zones humides!

Photo “Reflets” de Béatrice Lange, lauréate 1er prix du Concours organisé par RAPPEL: Parole-Création

Sources

[1] https://www.merckmanuals.com/fr-ca/accueil/troubles-rénaux-et-des-voies-urinaires/biologie-du-rein-et-des-voies-urinaires/reins

[2] Idem.

[3] Essor Environnement. La protection des milieux humides au Québec. 2021 https://www.essorenvironnement.com/la-protection-des-milieux-humides-au-…

[4] Plan régional des milieux humides et hydriques, COBAMIL 2021

[5] RAPPEL. Les milieux humides. 2021. https://www.rappel.qc.ca/publications/informations-techniques/milieux-hu…

[6] Essor Environnement. La protection des milieux humides au Québec. 2021 https://www.essorenvironnement.com/la-protection-des-milieux-humides-au-…

Share this article:

Donnez pour protéger la ressource!

En cette Journée Mondiale de l’Eau, le C.I.EAU lance une campagne de dons. Chaque contribution nous aide à poursuivre notre mission de protection et d’utilisation responsable de l’eau, une goutte à la fois. Avec votre générosité, nous pourrons ainsi :

– Changer le monde en faisant la promotion de meilleures habitudes pour la gestion de l’eau.👍💧

– Susciter l’intérêt des jeunes à la culture scientifique de l’eau en poursuivant le développement de nos animations et des programmes pédagogiques.✍️

– Sensibiliser les citoyens pour mieux protéger la ressource ensemble et faire face aux défis climatiques.🌎🔥

RÉPONSE

La qualité de l’eau douteuse

Voici maintenant l'énigme finale!

La réponse se trouve à l’exposition permanente
“Une histoire de la qualité de l’eau”

Comment s’appelle ce pont et de quand date-t-il?

RÉPONSE

Le dégrillage

PROCÉDEZ À LA PROCHAINE QUESTION!

RÉPONSE

L’Ozone

PROCÉDEZ À LA PROCHAINE QUESTION!

RÉPONSE

L’ingénieur(e) de la station

PROCÉDEZ À LA PROCHAINE QUESTION!

RÉPONSE

La quantité d’eau utilisée pour fabriquer un jean est 9450 litres.

PROCÉDEZ À LA PROCHAINE QUESTION!

RÉPONSE

 La quantité d’eau douce est accessible pour les humains est de seulement 0.07%

PROCÉDEZ À LA PROCHAINE QUESTION!

RÉPONSE

Les 3 sont des bonnes réponses!

PROCÉDEZ À LA PROCHAINE QUESTION!

RÉPONSE

Usine d’assainissement Fabreville; Station d’eau potable Sainte-Rose; Usine d’assainissement d’Auteuil

PROCÉDEZ À LA PROCHAINE QUESTION!

RÉPONSE

Augmentation de la concentration des gaz à effet de serre dans l’atmosphère découlant de l’activité humaine

PROCÉDEZ À LA PROCHAINE QUESTION!

RÉPONSE

La qualité de l’eau

PROCÉDEZ À LA PROCHAINE QUESTION!

RÉPONSE

Une fosse Imhoff

PROCÉDEZ À LA PROCHAINE QUESTION!

RÉPONSE

1998

PROCÉDEZ À LA PROCHAINE QUESTION!

RÉPONSE

Le grand héron

PROCÉDEZ À LA PROCHAINE QUESTION!

RÉPONSE

Frank Sinatra

PROCÉDEZ À LA PROCHAINE QUESTION!

RÉPONSE

La tortue serpentine

PROCÉDEZ À LA PROCHAINE QUESTION!

RÉPONSE

 L’Escherichia coli aussi connu sous le nom de E. Coli

PROCÉDEZ À LA PROCHAINE QUESTION!

RÉPONSE

La lézardelle penchée

PROCÉDEZ À LA PROCHAINE QUESTION!

RÉPONSE

Le dégrillage

Voici maintenant l'énigme finale!

La réponse se trouve à l’exposition temporaire
“Une histoire de la qualité de l’eau”

  • Mon premier est dit d’une chose inexacte,
  • Mon deuxième est Je suis dans une langue étrangère,
  • Mon troisième est fermé en anglais,
  • Mon tout se retrouve dans l’exposition temporaire du C.I.EAU

BENOIT CHEVRIER
Vulgarisateur scientifique et charge de projets
[email protected]

ISABELLE COTE
Communication et relations publiques
[email protected]

C.I.EAU
Le Centre d’interpretation de l’eau
12 rue Hotte, Laval H7L 2R3
Tel. : 450-963-6463
www.cieau.org