La station Craig: une réponse à un besoin

Station Craig - 2000 - Crédit Mario Ouimet

Au pied du pont Jacques-Cartier, un édifice de pierre grise plus ancien que le pont lui-même semble défier le temps…  Les plus perspicaces auront réussi à voir le blason des armoiries de Montréal, ainsi que sa date de construction -1887-, sur son flanc sud. Ce curieux édifice est une ancienne station de pompage, la station Craig, dont l’histoire vous est racontée à l’occasion de l’exposition « Les mystères de la Craig », au C.I.EAU jusqu’au 1er mai 2022.

Montréal au 19e siècle

La ville industrielle qu’est devenue Montréal au milieu du 19e siècle aura vu sa population passer d’environ 30 000 habitants vers 1830 à 100 000 au début de la décennie 1890. Elle a dû rapidement se doter de certaines infrastructures propres à une métropole moderne, notamment un premier égout collecteur et un premier réseau d’aqueduc qui devra abreuver les Montréalais de tous les quartiers. Bien sûr, ces structures prennent du temps à se construire et surtout à devenir véritablement publiques…  Les dynamiques entrepreneurs du Montréal victorien commencent par établir des réseaux privés à petite échelle. Cette même communauté d’affaires dépend en bonne partie du port de Montréal et du canal Lachine pour son commerce. Autrement dit, toute entrave à la marche du progrès -et des affaires- doit être aplanie.

L’eau et l’hygiène

Justement, chaque printemps ou presque, les quartiers sud de Montréal sont menacés d’inondation.  Les embâcles du fleuve s’amoncellent dans le port et endommagent les quais en plus de bloquer l’accès au canal Lachine. Sans compter qu’à la fonte, l’eau inonde les édifices et les résidences des habitants. Finalement, les débordements font aussi la vie dure aux installations hygiéniques, souvent encore à l’extérieur, à une époque où toutes les maisons ne sont pas nécessairement équipées de canalisations. Plusieurs jours sans avoir accès aux installations ou aux entrepôts, à risquer de perdre des marchandises ou des quarts de travail… En 1886, une crue record voit l’eau monter au point de forcer la circulation en chaloupe jusqu’au sud du Square Victoria!  Bref, il faut trouver une solution.

De Riverside à Craig

Les commissaires du port vont de l’avant avec un projet qu’ils caressaient depuis quelques années: la construction de stations qui pomperont l’eau dans une canalisation d’évacuation, en plus d’une digue qui empêchera les glaces de s’amonceler dans le port.  Ainsi, en aval et en amont du site du port (le Vieux-Port actuel), deux stations de pompage sont inaugurées en 1887, près de l’embouchure du canal Lachine, côté ouest -c’est la station Riverside- et au pied du courant Sainte-Marie, côté est -la station Craig.  Quelques années plus tard, on termine le quai de garde, plus tard nommée la jetée Mackay. Elle est aujourd’hui prolongée par la Cité du Havre, qui fait pratiquement face à tout le Vieux-Port.

Article rédigé par Éliane Bélec, Espace Craig / CHIC

Partager cet article :